Les vaccins à eux seuls n’arrêteront pas la propagation de Covid – voici pourquoi

Beaucoup d’entre nous espèrent que les vaccins contre le coronavirus seront notre moyen de sortir du confinement, nous permettant de récupérer nos anciennes vies. Mais les scientifiques disent que les vaccins à eux seuls ne suffiront pas actuellement et que d’autres mesures sont encore nécessaires.

Faites défiler vers le bas pour découvrir pourquoi.

Le modèle du fromage suisse

Le problème est qu’aucune mesure unique pour empêcher la propagation du coronavirus n’est efficace à 100%, et cela inclut les vaccins.

Jetez un œil à ce bloc de fromage suisse avec ses trous caractéristiques, coupé en neuf morceaux. Chaque couche représente l’une de nos défenses contre le virus.

Aucune des tranches n’est parfaite. Chacune d’eux a des trous – représentant les défauts de la mesure – qui permettent au virus de se frayer un chemin.

Pourtant, s’il y a plusieurs couches, la probabilité que le virus soit arrêté par l’une d’entre elles est augmentée.

Jetons un coup d’œil à chaque tranche de fromage à tour de rôle.

Vaccins

Les vaccins sont largement considérés comme l’arme la plus puissante de notre arsenal Covid-19. Certains sont efficaces à plus de 90% et empêchent les gens de tomber malades et de mourir avec la maladie.
Mais aucun vaccin n’est jamais à 100% efficace et il y a une chance que nous puissions attraper le virus ou le transmettre même après notre injection.

Les tests

Des tests généralisés peuvent diagnostiquer des personnes porteuses du virus qui ne savent pas qu’elles en sont atteintes.
Mais les tests de diagnostic rapides sont imparfaits et peuvent manquer certains cas.

Le traçage

Les systèmes de recherche des contacts retracent les personnes qui ont été en contact étroit avec un cas positif, pour leur conseiller de s’isoler.
Mais ces programmes doivent être rapides et atteindre entre 80% et 100% des contacts pour fonctionner efficacement.

Auto-isolement

La plupart des pays conseillent aux personnes qui soupçonnent ou savent qu’elles sont Covid positives de rester chez elles et d’éviter les autres. Certains exigent également que les voyageurs soient mis en quarantaine.
Mais certaines personnes ne suivent pas ces conseils ou sont incapables de le faire.

Masques de protection

Les masques et les revêtements du visage peuvent empêcher les gouttelettes de virus. Mais même les masques de la plus haute qualité laissent encore passer certains virus.
Les masques doivent également être portés correctement et utilisés par suffisamment de personnes pour faire la différence.

Distanciation sociale

Se tenir à 2 mètres de quelqu’un réduit le risque de transmission du virus. Mais nous pouvons encore l’attraper même de plus loin.

Socialiser à l’extérieur

L’air frais réduit le risque d’infection et le rayonnement ultraviolet du soleil peut détruire le virus sur les surfaces. Mais le risque n’est pas réduit à zéro.

Ouverture des fenêtres

Le risque d’attraper le virus augmente dans les zones mal ventilées. Plus le débit d’air est important, plus le risque est faible, mais le danger est toujours là.

Nettoyage des mains et des surfaces

Une bonne hygiène peut aider à arrêter la propagation du virus, mais le risque de particules dans l’air demeure.

Qu’est-ce que tout cela signifie pour nous?

Comme nous pouvons le voir, aucune tranche de notre fromage suisse ne garantit une protection à 100%.
Ce n’est qu’en utilisant un certain nombre de tranches – ou de mesures – que nous créons les meilleures chances de nous protéger, ainsi que nos amis et notre famille.

Le virologue australien Ian Mackay, le premier à utiliser le modèle du fromage suisse en relation avec la pandémie, affirme qu’en réalité, les trous du fromage vont constamment s’ouvrir, se fermer et changer d’emplacement en fonction de notre comportement.
C’est pourquoi lui et d’autres scientifiques disent que, même dans les endroits où la couverture vaccinale est répandue, nous devons continuer à utiliser plusieurs mesures pour empêcher les trous du fromage suisse de s’aligner et de laisser passer le virus.

Laisser un commentaire