Capteur d’oxygène sans fil flexible pour surveiller les nouveau-nés à domicile

Des chercheurs de l’Institut polytechnique de Worcester ont mis au point un prototype de capteur d’oxygène flexible et sans fil de la taille d’un ruban. L’appareil peut être collé à la peau et peut contrôler sans fil le taux d’oxygène dans le sang et transmettre des données par Internet aux médecins et aux prestataires de soins. La technologie peut permettre aux nouveau-nés malades de rentrer chez eux avec leurs parents plutôt que de devoir rester à l’hôpital, tout en fournissant une surveillance adéquate du taux d’oxygène dans le sang à l’équipe clinique.

«Les séjours prolongés à l’hôpital sont coûteux et peuvent constituer une charge pour les familles», a déclaré Ulkuhan Guler, un chercheur impliqué dans l’étude, dans un communiqué de presse. «Et des études ont montré que la santé des bébés s’améliore quand ils sont avec leur famille. Notre objectif avec cet appareil mobile abordable est de donner aux médecins plus de flexibilité pour surveiller leurs patients à la fois à l’hôpital et à la maison.  »

Les niveaux d’oxygène dans le sang sont une mesure indirecte de la santé respiratoire, ce qu’il est nécessaire de surveiller avec certains nouveau-nés. Actuellement, la mesure de la pression partielle d’oxygène à travers la peau, en tant qu’indication des niveaux d’oxygène dans le sang, nécessite un appareil branché sur une prise électrique. Cela signifie que les mouvements des nouveau-nés soumis à cette surveillance sont limités et qu’ils doivent rester à l’hôpital. Pour résoudre ce problème, ces chercheurs ont mis au point un capteur d’oxygène portable pouvant être appliqué sur la peau. L’appareil est flexible, peu coûteux et peut se connecter sans fil à Internet pour transférer des données sur l’oxygène sanguin. Les alarmes d’une application pour smartphone fournissent des avertissements rapides en cas de faible taux d’oxygène dans le sang. L’appareil comprend des capteurs optiques pour mesurer les niveaux d’oxygène dans le sang, et il est également alimenté sans fil.

En plus des nouveau-nés, ce dispositif portable pourrait également être utile pour les personnes souffrant d’asthme grave et de pathologies respiratoires sévères, les infirmiers pourront recevoir une alerte par smartphone si les niveaux d’oxygène dans le sang sont trop bas. Les chercheurs ont l’intention d’étendre les fonctionnalités de l’appareil et de l’application d’accompagnement pour répondre aux besoins futurs des utilisateurs adultes.

«Le concept de la technologie est que si nous disposons de données plus accessibles pour une personne de tout âge, nous pourrons mieux prendre en charge ces patients», a déclaré Lawrence Rhein, un autre chercheur impliqué dans l’étude. « L’idée d’une collecte de données accessible, non invasive ouvre un tout nouveau monde de soins. »

Laisser un commentaire