Un robot automatisé qui réalise les tests du COVID-19

Tester les personnes pour COVID-19 implique généralement d’effectuer un prélèvement de gorge pour prélever un échantillon pour les analyses. Les cliniciens effectuant cette tâche doivent porter un ensemble complet d’équipement de protection individuelle, ce qui peut être très inconfortable sur de longues périodes. De plus, comme l’échantillonnage est maintenant largement effectué à l’extérieur d’un établissement clinique et que le climat commence à se réchauffer, l’inconfort pour le personnel clinique peut être très pénible.

Une équipe d’ingénieurs en robotique de l’Université du sud du Danemark a développé un appareil qui peut effectuer automatiquement des prélèvements de gorge sans qu’un clinicien humain ne soit à proximité.

Le robot atteint la gorge et déplace un tampon contre le tissu sélectionné à l’intérieur. Une fois l’échantillon prélevé, il dépose l’écouvillon dans un bocal en verre et ferme son couvercle.

L’exécution de la procédure nécessite une grande dextérité pour être sûr que le patient n’est pas blessé. Le robot a été formé pour être doux et les quelques personnes qui se sont déjà portées volontaires pour être tamponnées ne signalent aucune gêne.

Le fait d’être membres du laboratoire qui a développé le robot les a probablement également aidés à réduire la crainte d’un éventuel dysfonctionnement. D’autres essais devront confirmer l’utilité du nouveau dispositif.

Pour aider à commercialiser et à fabriquer le nouveau robot, les ingénieurs qui l’ont développé ont lancé une entreprise appelée Lifeline Robotics. Ils espèrent vendre des appareils pour tester le COVID-19 dès la fin juin, mais la technologie sera certainement utile même lorsque la pandémie sera terminée.

Laisser un commentaire